Ubiquinol et statines font bon ménage

L'administration simultanée d’ubiquinol améliore l’efficacité du traitement et diminue ses effets secondaires

Le cœur est l’organe qui a le plus besoin d’ubiquinol. En effet, pour fonctionner efficacement, cet organe doit être alimenté de manière permanente avec suffisamment d’énergie.

Malheureusement, la capacité du corps à produire de la Coenzyme Q10, et à la convertir en ubiquinol diminue avec l’âge. À cela s’ajoutent le stress, la maladie, le tabagisme, l’exposition aux rayons UV…

Lorsque sa fonction énergétique baisse, la fatigue s’installe. L’activité physique, et le système cardiaque notamment voient leurs performances altérées.

La coenzyme Q10 (CoQ10) et en particulier sa forme réduite, l’ubiquinol jouent un rôle important dans ce processus.

Plusieurs études indiquent que, lors d’un traitement contre l’excès de cholestérol par des statines, l’administration simultanée d’ubiquinol améliore l’efficacité du traitement et diminue ses effets secondaires. Des douleurs musculaires ont été identifiées chez ces patients, jusqu’à 22% selon certaines études.1

Les statines réduisent la production de mévalonate, précurseur à la fois du cholestérol et du CoQ10. Il est donc logique que les taux plasmatiques et tissulaires de CoQ10 soient diminués lors d’un traitement par statines, chez des sujets sains comme chez des sujets ayant du cholestérol.2,3,4

Références
1 Buettner et al. J Gen Intern Med. 2008 Aug;23(8):1182-6
2 Mortensen et al. Mol Aspects Med. 1997;18 Suppl:S137-44
3 Ghirlanda et al. J Clin Pharmacol. 1993 Mar;33(3):226-9
4 Lamperti et al. Arch Neurol. 2005;62(11):1709-1712
Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on whatsapp
WhatsApp
Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.